samedi 9 avril 2011

petite histoire des mots ou des expressions : L'abricot

 L'abricot

Ce fruit était connu dès l'Antiquité en Europe et il est cultivé en Italie à partir du Ier siècle de notre ère. Selon Pline, il se vendait 30 sesterces pièce.
Il était nommé præcoqua.Le terme præcox (præcoquo) s'appliquait aux plantes et aux fruit précoces ou mûrs. On trouve aussi chez Pline le mot armeniacum, fruit d'Arménie, l'Arménie étant la provenance immédiate.
Le fruit est originaire de Chine en fait, mais il va faire le tour de la Méditerranée par des chemins étranges. Il reste arménien dans les parlers lombards par aphérèse sans doute par mauvaise coupe ou par métathèse : mungnaga, ramognega.

Les Arabes d'Espagne réintroduisent præcoqua et ils emploient alors devant lui l'article arabe al, mais en outre ils changent le timbre de p qui n'existe pas en arabe en b. Le mot devient al-barqûq, et en espagnol albaricoque, en portugais albricoque par syncope. L'italien albicocca témoigne de l'influence espagnole à la Renaissance.

Il entre en français sous la forme aubercot (1512-1535) à partir du catalan abercot, albercot et il devient abricot en 1547. Le français montre encore une hésitation face à la liquide l devant consonne qui se vocalise dans aubercot. On doit donc supposer une simplification de la prononciation avec la métathèse d'abricot qui permet de conserver le timbre d'a, mais sans doute aussi du fait d'un intermédiaire portuaire portugais.

Le mot français donne ensuite l'anglais apricot (sans doute par croisement avec apple ou april, mais peut-être par une prononciation régionale française), l'allemand Aprikose, le néerlandais abricoos par affaiblissement.

Aucun commentaire: