dimanche 24 avril 2011

Ce lieu qui m'importe : Auffargis (3)

Lors de la manifestation "ce lieu qui m'importe" organisé par le Parc Naturel Régional et Michèle Geoffroy à Auffargis, des photographies et des poèmes du recueil "Chemins éternels", qui racontent le village d'Auffargis, ont été exposés.

La clé

Ô forges rougies, forces vives
d'un temps passé !
M'Alice en noir, clé à la main,
trottine vers le porche divin.
Je la suis en catimini, happée par le mystère,
la fraîcheur des pierres, l'étonnement des saints de granit.
Quelques graines de rouille tombent de la serrure,
et s'ouvre la porte de sa vie.
Elle essuie le calice, aligne les prie-dieux
surveille l'hostie, le bois du poêle
frôle du bout de la main l'eau du bénitier.
La cloche là-haut (Ah ! Là-haut !), entame l'angélus.
Monter dans le clocher, monter dans le clocher
Ah ! Là-haut !
M'Alice a la clé, encore une !
Je m'y engage, dans un passage étroit,
suivant un escalier à demi défait, une marche sur deux écroulée
Le bois grince et se craquelle
Annonçant mon arrivée au royaume de l'effraie.
Mais trois marches à peine,
et les toiles des hôtes de ces lieux,
monstres arachnéens aussi gros que le poing
insinuent leur venin dans mon désir d'aventure religieux.
Je fais demi-tour, en hurlant.
Je pleure, je tremble.
Il me faut du réconfort...
M'Alice a la clé...
 
SN

Aucun commentaire: