dimanche 20 décembre 2009

un peu de technique littéraire


Collections et collectionneurs

Il existe en français une « collection » de termes pour désigner les divers collectionneurs. Si certains, d’usage courant, comme philatéliste (« collectionneur de timbres ») ou numismate (« collectionneur de pièces de monnaie ») sont connus du public et enregistrés dans les dictionnaires généraux, la plupart de ces termes ne sont guère répandus. Ils relèvent davantage d’un jeu de composition linguistique.

On peut envisager à peu près autant de collections qu’il existe d’objets et même de types d’objets (collections de bouteilles de vin, de bouchons de bouteilles de vin, d’étiquettes de bouteilles de vin, etc.) : il n’y a donc pas de formes spécifiques pour désigner tous les types de collectionneurs.
Comme souvent en français, on aura recours à une périphrase : un collectionneur de billes de cartouches d’encre.

Voici quelques exemples de noms de collectionneurs :
- le cochliophile collectionne les petites cuillères ;
- le copocléphile collectionne les porte-clés ;
- l’éthylabélophile collectionne les étiquettes de bouteilles de vin ;
- le périglycophile collectionne les emballages de sucre vides ;
- le philuméniste collectionne les boîtes d’allumettes ;
- le schoinopentaxophile collectionne les cordes de pendus ;
- le tyrosémiophile collectionne les étiquettes de boîtes de fromage ;
- le vexillologiste collectionne les drapeaux et les étendards.

Et à votre avis, que collectionne une beauxmotsdoùphile ?

~~~~

Aucun commentaire: