dimanche 20 décembre 2009

Littérature Jeunesse


Meyer, Stephenie. Fascination, Tome 1. Hachette Jeunesse. 2005. 512 p. Black Moon.
(et la suite: Tentation. Hésitation. Révélation)
Mon résumé:
Bella, qui a déménagé chez son père, tombe amoureuse d'Edward. Le problème c'est qu'Edward est un vampire (eh ben oui !) qui risque à tout moment de réduire sa dulcinée en bouillie s'il lui prouve son amour trop ardemment. Pour son bien, il la quitte (tiens, on a déjà entendu ça quelque part et c'était pas chez des vampires...). Désespoir de la belle qui trouve réconfort auprès de son ami Jacob. Ah ! Pas d'bol ! Lui, c'est... un loup-garou ! Y'en a, j'vous jure, à croire qu'ils le font exprès !... Pauvre Bella, pendant 4 longs tomes, elle va devoir éviter les coups de dents et les coups de crocs en tout genre. Un vrai boulot à plein temps !
Mon avis:
Bon alors, je vais être honnête, au début l'histoire de cette saga fonctionne: on veut connaître la suite des péripéties romantico-dentaires des deux tourtereaux (boira?boira pas?) et il n'y a pas que moi... les millions d'ados à travers le monde qui ont dévoré dans l'allégresse les 2000 pages aussi (comme quoi...)! Et puis, on se lasse de cette histoire pas très bien écrite (traduction???) aux innombrables répétitions (vous finirez par bien savoir ce que veut dire "marmoréen"). L'effet kiss-cool ne résiste pas au 3ème tome et le 4ème (qui ne me semble pas adapté aux plus jeunes) n'en finit pas avec des passages pas très ragoûtants!!

Est-on dans un renouveau lissé de la littérature fantastique ? Edward n'est de toute évidence pas Dracula (les convictions religieuses de l'auteure y sont peut-être pour quelque chose) et les amateurs du genre apprécieront.

2 commentaires:

Sophie a dit…

hihihihi! les "péripéties romantico-dentaires" ;-)))
Bon ben, ça donne pas très envie de le lire, tout ça... D'une part parce que je ne suis (malheureusement) plus ado, d'autre part parce que j'ai l'impression que si je regarde à la télé la série "Buffy contre les vampires", j'aurais à peu près le même résultat, non?
Merci pour cette excellente chronique!

Mouchette a dit…

Je ne suis contre aucune littérature et pourquoi pas la série Twilight ?... Si elle peut amener à autre chose car dans le genre fantastique, il y a des grands auteurs classiques qui ont écrit des chefs d'oeuvre. Evidemment on pense au Dracula de B.Stoker (incarné au cinéma par Gary Oldman, ça vaut son pesant de cacahuètes...)mais aussi à Maupassant, à Gautier, à Poe, à Buzzati...