dimanche 8 novembre 2009

un peu de technique littéraire

Les apocopes intégrées

Le terme qui leur a donné naissance n'est souvent plus guère utilisé :
— auto : automobile ;

— ciné, cinéma : cinématographe ;
— radio : radiodiffusion, radiographie, radiophonie, radiométrie ;
— taxi : taximètre ;
— tarmac : tarmacadam. Le mot date de 1907 sous la forme complète et de 1910 sous la forme abrégée. La partie « tar » veut dire goudron, il s'agit d'un matériau fait de goudron et de pierre concassée. Le tarmac est l'endroit où les avions stationnent, circulent ; ce n'est pas la piste d'envol. L'avion attend sur le tarmac.
— Vélo : vélocipède.

Les mots d'origine grecque ou latine entrant dans des noms composés et se terminant par -o se prêtent fort bien à l'apocope car ils rejoignent une terminaison populaire : gynéco, archéo, philo, astro, cardio, gastro, sténo, dactylo, géo (géologie ou géométrie), bio...
Si le suffixe n'est pas visible, on l'ajoute : véto (vétérinaire).

Voici le début du texte « Apocope » extrait d'Exercices de style de Queneau :
Je mon dans un aut plein de voya. Je remar un jeu hom dont le cou é sembla à ce de la gira et qui por un cha a un ga tres...
Il faut encore que le mot reste compréhensible de tous, que sa forme ne se confonde pas avec celle d'un autre mot, que l'abréviation soit rentable ;-)
...




2 commentaires:

Hélène a dit…

Un pessim voi la diff dan chq opp,
un optim voi l'opp dan chq diff :o)))))

professeur Jean-Cochyme de la Pituite a dit…

A noter qu'l'inverse est l'aphérèse:

ex:J'ai loupé l'BUS; T'as un BLlèME?...