samedi 14 novembre 2009

jeux d'écriture

LE CONCOURS DES MOTS D'OU

Ouvert à tous, le premier CONCOURS de jeux d'écriture des Mots d'Où vous fera peut-être gagner... un pot de chutney à la pomme

A vos plumes et... à vos fourneaux... (Si! si!)

Contraintes et consignes du jeu-concours :

Ecrire une recette de cuisine poétique, vraie ou imaginaire, en utilisant impérativement les mots ou expressions : billevesée, mort dans l'âme, chouette, âtre, gueule d'amour !

Bon courage, j'attends de vous lire et m'en lèche les babines à l'avance... ;-)
(Merci d'envoyer votre recette-poème avant le 20 décembre 2009 à l'adresse : lesmotsdou@orange.fr)

3 commentaires:

Hélène a dit…

Ca va attendre une petite semaine mais ça va carburer dans la sente !!!

Hélène a dit…

Nom d’un ptit chaudron (hahahaaaa) voici ma ponte :

Poudre de rémiges
Ou comment attendrir « gueule d’amour »

Difficiles échanges, manque de liant, opinions divergentes ? Foin de billevesées, passez à la vitesse supérieure avec notre Poudre de rémiges TM (*)

La mort dans l’âme, prélever délicatement deux plumettes sous une des rémiges de d’aile droite d’une chouette un samedi de décembre (février fera également l’affaire) à 23 heures. Les découper en fins morceaux à griller légèrement dans l’âtre. Dans un mortier, réduire le résultat en poudre fine. Deux plumes sous rémiges d’aile droite fourniront environ 2 grammes de poudre. La quantité minimum par gueule d’amour étant de 16 grammes, faites le calcul et priez le ciel qu’il puisse attendre.

(*) En vente privée sur rendez-vous. Adressez vos demandes et les quantités souhaitées (cornets de 20 grammes) à la magicienne des Mots d’Où.

Un villageois a dit…

Ce n’est que la mort dans l’âme
que j’écris ces billevesées
au lieu d’une recette chouette
à mijoter au coin de l’âtre
où soupirait gueule d’amour.