dimanche 15 novembre 2009

les instantanés


Comme une photographie : des mots spontanés sur une vision instantanée...
Et pourquoi pas me donner aussi vos instants d'images-en-mots dans les commentaires?


Sur la ligne 95, un peu après Damrémont-Caulaincourt, j'ai vu un pigeon qui avait une patte plus courte que l'autre.
Il boitait.

3 commentaires:

Hélène a dit…

Comment ça j'ai l'oeil vide d'expression, d'expression, d'expression ???

colette a dit…

18 novembre, 6h du matin. Un merle insomniaque et désanchanté récite seul son répertoire de chansons tristes.

Romi a dit…

j'attends ma douce ....