lundi 22 décembre 2008

un peu de technique:

.
Oui, je sais, la technique de la langue est parfois fastidieuse... Mais pas inutile. Par exemple, dites-vous:
"Le monument qu’on aperçoit, c’est les Invalides"
ou
"Le monument qu’on aperçoit, ce sont les Invalides"?
ou bien encore:
"ce sont le chocolat et les bonbons que les enfants préfèrent",
ou
"c'est le chocolat et les bonbons que les enfants préfèrent"?

Alors,

C’est ou ce sont ?

C’est, suivi d’un nom au pluriel ou d’un pronom autre que personnel, s’accorde avec celui-ci.
Toutefois le singulier se rencontre parfois à l’écrit, particulièrement dans les cas suivants :
- lorsque singulier et pluriel sont identiques pour l’oreille : Ce n’était pas des mensonges ;
- lorsque ce reprend un nom ou un pronom au singulier qui le précède : Le monument qu’on aperçoit, c’est les Invalides ;
- lorsque l’attribut est formé de plusieurs noms coordonnés dont le premier au moins est au singulier : C’est le chocolat et les bonbons que préfèrent les enfants.
Mais le pluriel est obligatoire quand l’attribut multiple développe un pluriel ou un collectif qui précède : Il y a cinq continents, ce sont

Dans tous ces cas cependant, le pluriel est de meilleure langue.

Le singulier est obligatoire dans certains cas :
- quand le verbe est suivi de nous, vous : C’est vous tous qui avez décidé ;
- dans l’indication de l’heure, d’une somme d’argent, etc., puisque l’attribut de forme plurielle est pensé comme un tout, comme une quantité globale : C’est onze heures qui sonnent ;
- quand le pronom en est intercalé dans l’expression : Je voulais vous rapporter des pleurotes, mais je ne sais si c’en est.
.
Voilà, cette explication, c'est des bonnes informations... euh... cette explication, ce sont de bonnes informations... euh... C'était clair, quoi :-)... Non?

Extrait du site de l’académie française:
http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html
.

3 commentaires:

Hélène a dit…

Bien bien intéressant tout ça !

meow a dit…

Marrfffiiii sophie...

Ne serait-ce que cette semaine, alors que je débattais d'un point sensible de grammaire avec une de mes patientes, je dûs affirmer un fait et le prouver... grâce à ton blog, ce fût chose faite et aisée ! :p Yes ! Et de la pub encore, et de la pub ! :p

Sophie a dit…

je sers donc à quelque chose!!! Ouaissssssssss! Voilà qui donne un sens à ma vie ;-)
bisous
Sophie