mercredi 12 novembre 2008

critique littéraire en amateur

.
Les critiques littéraires de Nathalie DuBoutDuMonde

"Le liseur" de Bernhard Schlinck.
A travers le récit d'un amour puissant et profond l'auteur soulève la question de la responsabilité de nos actes, la culpabilité, le jugement.
A lire absolument !

"La voleuse de livres" de Markus Zusak.
Mode de narration original, c'est la mort qui raconte... qui raconte combien elle a dû travailler sans relâche à cause de la folie des hommes. C'est l'histoire de pauvres gens qui vivent dans l'ombre dans le Munich de la seconde guerre mondiale et qui sont autant de petites lumières.
Roman plein de poésie et d'émotion.

"Les années" d'Annie Ernaux.
Evocation d'un passé dans lequel chacun se retrouve sans nostalgie mais au contraire avec une certaine tendresse. On se surprend à se dire "ah oui c'est vrai..", à se souvenir d'un quotidien aujourd'hui délaissé.
Exercice de style remarquable.

"L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafon.
Livre magique, texte fascinant mélangeant humour et gravité. Les récits s'entrecroisent dans l'Espagne franquiste pour une intrigue à rebondissements.
Un roman plein de poésie qui se ressent tout autant qu'il se lit.

"Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal.
Roman passionné dans une Inde dont la sensualité nous colle à la peau.
Déroutant.

Je viens de terminer les trois tomes de Millénium, j'avais hésité ayant un à priori négatif sur les livres à succès et n'étant pas fan de polars mais alors là... Beaucoup d'imagination, scénario très riche, rebondissements à répétition, analyse très fine des personnalités et des constructions psychologiques.
On n'arrive pas à poser le bouquin !


Nathalie DuBoutDuMonde


Aucun commentaire: